Entre Paris et Londres, l’absurde retour de la « canonnière »

Entre Paris et Londres, l’absurde retour de la « canonnière »